Sabine Ndzengue
Amoa Consulting
L'incontournable cabinet de consultations juridiques et de formations tout-en-un

Formation de sensibilisation aux risques naturels auxquels sont exposés les agents concernés sur leur lieu d’affectation ainsi qu’à leur prévention

Le Décret n° 2023-272 du 14 avril 2023 est relatif à la formation de sensibilisation aux risques naturels dont bénéficient les agents publics exerçant en outre-mer. (Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin ou à Saint-Pierre-et-Miquelon).

Il met en œuvre de la formation de sensibilisation aux risques naturels auxquels sont exposés les agents concernés sur leur lieu d’affectation ainsi qu’à leur prévention.

I-Quels agents sont concernés par ce texte ?

Les agents relevant des articles L. 3 et L. 5 du code général de la fonction publique exerçant leurs fonctions dans une administration publique visée au VI de l’article 241 de la loi du 21 février 2022 susvisée, et les agents relevant de l’article L. 4 du même code exerçant leurs fonctions dans une collectivité territoriale ou dans un établissement public local visés au V du même article, bénéficient d’une formation aux conduites à tenir, incluant les gestes qui sauvent, en cas d’événement mettant en danger les personnes et résultant de la survenance d’un risque majeur mentionné à l’article L. 125-2 du code de l’environnement.

II-Quelles ont les spécificités de cette formation ?

La formation mentionnée à l’article 1er associe le volet prévention des risques et le volet comportemental visant à faire face aux situations mentionnées au même article et prend en compte les risques particuliers auxquels sont exposés ces agents du fait de la localisation des administrations ou établissements dans lesquels ils exercent leurs fonctions ou de l’activité particulière qui s’y déroule.

III-Quand est suivie cette formation par les agents ?

Dans la fonction publique de l’Etat et dans la fonction publique hospitalière, la formation mentionnée à l’article 1er est suivie dans l’année suivant la prise de poste de l’agent dans une administration ou établissement situé dans les outre-mer puis tous les cinq ans.

Dans la fonction publique territoriale, la formation est suivie au cours de la formation d’intégration se déroulant dans l’année suivant la prise de poste dans les territoires ultramarins des agents astreints à suivre une telle formation, puis dans le cadre de leur formation de professionnalisation.

Dans les administrations publiques, dans les collectivités territoriales et dans les établissements publics locaux mentionnés à l’article 1er, il est organisé au moins une fois par an pour l’ensemble des agents une sensibilisation aux conduites à tenir visant à faire face aux situations mentionnées à l’article 1er consistant en une présentation des fondamentaux théoriques et pratiques et en la mise en œuvre d’exercices ou de démonstrations.